L’Institut Ucac-Icam (ex IST-AC) est un établissement d’enseignement supérieur de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC, siège à Yaoundé, Cameroun) qui en a confié la direction générale à l’Icam (Institut Catholique d’Arts et Métiers), groupe d’écoles d’ingénieurs français (6000 étudiants, 600 ingénieurs diplômés par an).

La mission principale qui a été assignée à l’Institut Ucac-Icam est de former, en Afrique et pour l’Afrique, des techniciens et des ingénieurs professionnellement compétents et humainement responsables. S’inspirant des principes de formation de l’Icam, l’Institut Ucac-Icam associe l’acquisition des connaissances à leur mise en pratique sur le terrain et aux aspects relationnels de la vie en entreprise. Le service aux entreprises, la réponse à leurs attentes en matière de Ressources Humaines et la promotion des personnes sont les points-clés des programmes de l’Institut qui s’inscrit ainsi dans l’espace de l’Enseignement Supérieur de l’Afrique Centrale : Cameroun, Congo, Gabon, RCA, RDC, Tchad.

Ouvert en 2002, le site de Pointe-Noire (République du Congo) accueille le premier cycle de la formation d’ingénieur, ainsi qu’une formation de techniciens en Maintenance Industrielle par Apprentissage. Les étudiants sont les lauréats du concours organisé dans l’ensemble des pays sus-cités ; ils suivent, pendant deux ans, un programme structuré autour de la Maintenance Industrielle et passent le BTS français de Maintenance Industrielle.

Ouvert en 2004, le site de Douala (République du Cameroun) accueille les étudiants, en provenance du site de Pointe-Noire, jugés aptes par jury, pour le second cycle de la formation d’ingénieur ; ce cycle, en trois ans, fonctionne sur le principe de l’alternance ; chaque étudiant vit ainsi, suivant un rythme trimestriel, 50% de son temps d’études à l’Institut et 50% dans une entreprise industrielle dans laquelle il est mis, progressivement et concrètement, en face des réalités professionnelles de l’ingénieur.

Depuis 2013, le site de Douala accueille également une formation de techniciens supérieurs (Licence Professionnelle) dans les métiers du Développement Durable : Efficacité énergétique, Energies renouvelables, Environnement et Ethique. Il accueille aussi depuis septembre 2014 une formation d’ingénieurs en réseaux informatiques.

La formation d’ingénieur Ucac-Icam est ouverte également, sur concours, à d’autres diplômés Bac+2 en Sciences Industrielles et, sur dossier, aux techniciens expérimentés qui ont été sélectionnés par leur entreprise. Les ingénieurs Ucac-Icam reçoivent une formation généraliste les rendant aptes à s’intégrer dans tout type d’industrie ; la formation se répartit comme suit : Sciences et Techniques de l’Ingénieur (60%), Gestion Industrielle (20%), Formation Humaine (20%).

L’Institut Ucac-Icam en chiffres en 2014 c’est : plus de 400 contrats d’apprentissage de 3 ans signés dans la sous-région Afrique Centrale depuis 10 ans, 120 entreprises différentes, dont 75 au Cameroun, plus de 300 ingénieurs formés par alternance, Près de 100 % d’employabilité.