07 Sep2021

Le directeur général délégué pour la coordination des campus de l’Icam revient sur une implantation de vingt ans au Cameroun et au Congo et livre les axes de la stratégie de l’école pour les cinq prochaines années.

Depuis plus de 20 ans l’Icam, en partenariat avec des entités jésuites, s’internationalise dans les pays en développement, notamment en Afrique, largement en sous-effectif d’ingénieurs par rapport au développement industriel espéré. L’institut possède un
campus à Douala au Cameroun, un autre à Pointe-Noire au Congo en partenariat avec l’Ucac (Université catholique d’Afrique centrale) et, depuis 2019, à Kinshasa en RDC, en partenariat avec l’ULC (Université Loyola du Congo). L’école qui a ouvert un bureau de représentation à N’djamena au Tchad est aussi, depuis peu, présente au Brésil et en Inde….

Lire l’article complet ici

Source :

Jeune Afrique

24 août 2021 à 09h06 | Par Majda El-Ofairi
Mis à jour le 25 août 2021 à 18h21